Utilisez la géobiologie pour un habitat sain

la science de la géobiologie, permet à votre bio électricien de détecter des anomalies qui nuisent à l’harmonie d’un lieu.

 la géobiologie : médecine de l’habitat !

Notre habitat est notre espace, notre refuge, il est dédié au repos, à la méditation, à la vie de famille… Aussi, chaque être vivant, et ce malgré ses différences physiologiques demeure électrosensible.

En effet, l’ organisme est composé majoritairement d’eau et d’électrolytes , il devient le récepteurs idéal de ces courants induits par les ondes nocives. notre cerveau est constitué de cristaux de magnétite à raison de 5 millions de cristaux par par gramme. Lorsque nous séjournons dans la zone d’action d’un champs électromagnétique naturels ou artificiels les cristaux sont “activés”  et cette stimulation arrive dans l’hypothalamus qui réagit et stimule deux glandes : l’hypophyse et l’épiphyse. Celles-ci émettent des hormones dont la mélatonine qui va être secrétée continuellement. A force de suinter, la production de mélatonine va baisser fortement.  Cette baisse va alerter l’hypothalamus via le système immunitaire qui traitera cette information comme un manque de sécrétion et donc enverra un signal de production. L’hypothalamus en rajoute donc “une couche” et le système immunitaire s’épuise complètement.
Ainsi le corps et l’esprit sont mis à mal.

La géobiologie booste nos défenses naturelles.

Les facteurs extérieurs tels que la maladie, le stress, la dépression fragilisent l’action de nos défenses naturelles. Celles ci cessent de bien nous protéger des ondes nocives.
Pernicieusement, notre organisme est fragilisé. Le milieu dans lequel on vit, dans lequel on dort, lorsqu’il est déséquilibré énergétiquement (précédent paragraphe) nous fait perdre notre vitalité : notre habitat peut devenir  notre pire ennemi !

Via la géobiologie, faisons de cet habitat notre meilleur ami! Notre médicament.

Quand Les ondes effectuent un travail de sape…

les premiers effets sur notre organisme se font ressentir*

  • stress
  • irritabilité
  • insomnies ou incapacité à récupérer
  • problèmes de santé à répétition

* liste non-exhaustive

La fréquence et la durée de l’exposition est proportionnelle à l’importance quantitative des symptôme ressentis

lorsque la qualité de vie est altérée.

Prendre conscience de ces nuisances, accepter leur existence et mesurer l’ impacte qu’elles occasionnent sur la qualité de vie, c’est cesser de culpabiliser ceux qui souffrent de maux dits “volatils”…
N’est pas malade imaginaire celui qui est malade de son habitat.
Il existe des remèdes qui ne sont pas ceux de la médecine moderne mais issus des connaissances ancestrales dont toutes on pour devise :
– SOIGNE TA MAISON ET TU GUERIRAS –

La géobiologie, pour un habitat sain, en quoi ça consiste ?

La Géobiologie permet d’identifier les points spécifiques de l’habitat pour les rééquilibrer en fonction de la nature de leur polarité.

Développer et utiliser son Ressenti.

C’est la capacité à développer l’écoute de son corps en l’utilisant comme outil de mesure. Le ressenti est la perception d’une sensation qui passe par nos sens, nos organes. C’est cette perception qui est sollicitée et développée pour une meilleure écoute des phénomènes cosmo-telluriques.

Il est important de bien saisir, la différence avec l’intuition. Celle-ci est inhérente à la perception inconsciente agissant sans raison et sans pensée verbale.

L’expérience de l’énergie à travers le ressenti et sa mesure permet d’identifier les différents phénomènes telluriques naturels ou du fait de l’homme.

Quand les sciences  physiques explique les phénomènes géobiologiques.

Notre cerveau regorge de cristaux de magnétite . Ces mêmes cristaux qui permettent oiseaux migrateurs de se déplacer .  “Le crâne des pigeons contient de petits cristaux de magnétite, le même composé que celui dont sont faites les aiguilles des boussoles.” Les pigeons voyageurs sont affectés par les variations du champ magnétique. Relâchés à des endroits où le champ magnétique terrestre est anormalement élevé, ils ont du mal à retrouver leur chemin. C’est cette découverte qui suggéra à Georges Lakhovsky ses futurs travaux sur les ondes éléctromagnétiques.

Alors l’être humain? Est-il lui aussi sensible aux champs magnétique?

C’est outre atlantique qu’il faut chercher la réponse :  lisez ABSOLUMENT cet article :

http://www.futura-sciences.com/sante/actualites/corps-humain-homme-percevrait-champs-magnetiques-affirme-scientifique-63335/#xtor=RSS-8

On sait, nous bio électriciens, que le corps humain est 100 000 fois plus réceptif au rayonnements que les instruments électroniques et cela peut expliquer cette sensibilité. Avec la prophylaxie médicale et pour maintenir la qualité de la vie dans l’environnement du logement, une grande importance biologique et médicale échoit à l’influence de l’anomalie de champs magnétiques statiques. En biologie de l’habitat et lors des mesures de perturbations techniques dans une maison, nombre d’expériences ont prouvé l’importance de la mesure des anomalies du champ magnétique dans le cadre des techniques d’appréciation de l’habitat, ainsi que l’importance des significations biologiques et médicales qui en découlent. Aujourd’hui, ces connaissances sont soutenues par des recherches scientifiques universitaires.

Le bio-électricien de part ses connaissances en géobiologie pallie les problèmes induits par les ondes (qu’elles soient artificielles ou naturelles) inhérentes à votre habitation qui perturbent le champs magnétique de votre habitat .

Mesures effectuées par le BPT 2010 sur la déformation du champs magnétique sous un lit du fait d’une anomalie géologique. Perturbation affectant la personne dormant à gauche.     source : Weis Gmbh